Comment gérer le choc culturel ?

Comment gérer le choc culturel ?

Le changement de culture n’est pas toujours facile pour certaines personnes. La transition culturelle entre son pays d’origine et sa destination hôte n’est pas toujours facile, d’où le choc culturel. Voici donc quelques conseils à prendre en compte faire face au choc culturel.

Qu’est-ce que le choc culturel ?

Le choc culturel se définit comme un flot d’émotions et de sensations provoqué par la différence de culture entre deux pays. L’intégration à une culture inconnue peut être difficile et cela peut encore plus choquant quand vous devez vous réadapter à votre culture dès votre retour. Le choc culturel peut survenir à tout moment. Cela peut s’installer dès votre arrivée ou après quelques semaines. Jusqu’à maintenant, il n’y a aucun traitement qui permet de faire face au choc culturel. Cependant, de nombreuses astuces permettent de mieux gérer ses effets et ses impacts sur la morale et sur le séjour.

Quels sont les symptômes d’un choc culturel ?

Le choc culturel se manifeste par une sensation de fatigue intense, une envie importante de dormir, de manger et de boire et une sensation de vide qui comble le cœur. Cela peut également avoir un impact sur la santé et peut provoquer une dépression. Un mal-être peut s’installer à tout moment. Il arrive que l’on devienne irritable et à avoir une pensée négative sur tout (le logement, la nourriture, les coutumes et les traditions…). L’on peut devenir pour triste et renfermer, ou obséder par l’hygiène.

Quelles sont les différentes phases d’un choc culturel ?

Les spécialistes en études comportementales estiment qu’il y a trois grandes phases d’adaptation face au choc culturel. Chacun peut réagir différemment et l’on n’est pas tous obligés de passer par ces trois phases.
– La phase lune de miel
À l’arrivée, tout est fascinant et l’on a hâte de tout découvrir. L’émerveillement est au rendez-vous et la phase d’observation constitue une véritable découverte. La langue, la nourriture, la musique, et l’architecture constituent un trésor à découvrir.
– La phase détresse
Survient ensuite la phase de dépression où l’on broie du noir. L’on devient lors frustré, en colère et toujours anxieux. On a tendance à tout critiquer et à être en désaccord avec tout. Le sentiment d’être trahi s’installe et commence à plomber la morale. Si l’on n’arrive pas à s’intégrer, le reste du séjour peut se transformer en un véritable cauchemar.
– L’ajustement et l’adaptation
Durant cette phase, l’on a fini par s’y habituer et la routine commence enfin à s’installer. La vie devient beaucoup plus facile et l’on arrive enfin à communiquer avec la population locale. La nouveauté devient une habitude et l’on arrive enfin à vivre comme les locaux, l’on adopte leur logique et tout semble naturel.

 

admin